François Hollande lance "la bataille contre le chômage des jeunes"

François Hollande - European Youth Guarantee

Article original

François Hollande a lancé jeudi 8 novembre «la bataille contre le chômage». Le président de la France s'est rendu à Chelles en Seine-et-Marne dans les locaux de Pôle Emploi pour la signature des onze premiers emplois d'avenir qui permettront aux jeunes entre 18 et 25 ans sans qualifications d'accéder à un premier emploi à temps plein pour trois ans au minimum.

C'est la bataille contre le chômage, la mobilisation générale et la confiance à l'égard de la jeunesse, de ces forces vives qui ne demandent qu'à être utilisées, valorisées, encouragées.

François Hollande a rappelé que chaque année 150.000 jeunes sortent sans diplôme du système scolaire et que 500.000 jeunes au total sont aujourd'hui sans qualification.

Le chômage frappe d'abord les moins diplômés, 46% des jeunes de niveau BEPC ou équivalent sont aujourd'hui sans emploi, 40% des jeunes non qualifiés sont encore au chômage trois ans après leur sortie du système scolaire. C'est inacceptable.

Pour le chef de l'Etat la bataille contre le chômage et en particulier le chômage des jeunes doit être engagée «tout de suite», c'est «une exigence morale, économique, sociale» car depuis 17 mois le chômage ne cesse de progresser.

Nous pourrions nous décourager, nous pourrions attendre, nous ne ne perdons aucun temps, nous engageons tout de suite la bataille.

Le gouvernement fixe l'objectif de 100 000 emplois d'avenir en 2013 et 50 000 en 2014. Le coût total du dispositif est estimé à 2,3 milliards d'euros, en effet l'Etat subventionnera ces contrats à hauteur de 75% du Smic, pour des contrats à temps plein avec le Smic pour rémunération minimale.

Autre volet de la bataille contre le chômage, la réconciliation des générations avec le contrat de génération qui favorisera l'entrée des jeunes dans l'emploi en CDI et le maintien de seniors qui formeront les jeunes entrant dans l'entreprise, qui entrera en vigueur en 2013. L'objectif du gouvernement est la signature de 150 000 contrats de génération la première année.

Le chef de l'Etat a également insisté sur l'importance du dialogue social dans les entreprises et a rappelé la méthode du gouvernement «le dialogue et la concertation». François Hollande a appelé de ses voeux la réussite du «compromis historique» sur la sécurisation du marché du travail.

Do you like this post?

Showing 1 reaction


published this page in Blog 2012-11-08 16:12:28 +0100
"Your future is my future - a European Youth Guarantee now!"
The Party of European Socialists (PES), Young European Socialists (YES) and PES Women are running the campaign "Your future is my future" and calling for a European Youth Guarantee to tackle youth unemployment.

Translate the website